Bien vieillir

À l’horizon 2050, les plus de 65 ans représenteront 27 % de la population, les moins de 20 ans représenteront 22 %.
Échanger, transmettre, partager, recevoir avec toutes les générations : les centres sociaux participent au développement des liens inter-générationnels !

Ressource du chantier

Lire la plaquette

Le rapport de Luc Broussy sur l'adaptation de l'habitat au vieillissement est paru le 26 mai.

Il appelle à une action transversale qui mobilise tant les villes que les départements.« Il est urgent de “dé-médicosocialiser” la question du vieillissement pour ne pas réduire la personne âgée à son état de santé ou à son niveau de dépendance », prévient Luc Broussy. Après plusieurs mois de travail et l’audition d’une centaine de personnalités, son rapport « Vieillir ensemble » porte 80 propositions pour adapter logements, villes et territoires à la transition démographique. D’ici 2030, la tranche d’âge des 75-84 ans va passer de 4 à 6 millions, « une explosion démographique qu’on n’avait pas totalement anticipé », souligne Luc Broussy. « C’est la génération des boomers, attachée à la liberté et à l’autonomie », et qui voudra vieillir chez elle. Pour accélérer l’adaptation des logements, le rapport préconise de « simplifier et massifier les aides », en créant #MaPrim’Adapt – sur le modèle de #MaPrimRénov’ : dossier unique de demande d’aide, conditions d’accès simplifiées et ouvertes dès 70 ans (sans condition de GIR). « Un fonds de financement » dédié serait hébergé dans la 5e branche autonomie.

Aller au contenu principal